Histoire de dissolvants…

Hi Girls !

Je partage avec vous ma petite expérience: j’utilise toujours le premier dissolvant qui me tombe sous la main dans mon supermarché.

Mais voilà, depuis que je me vernis intensivement les ongles, ils se dédoublent, cassent et les vernis tiennent moins longtemps malgré la base. J’ai réfléchi (oui, oui, des fois, je fais ça): le dissolvant !!! Le premier prix Casino doit agresser mes pauvres petits ongles tous mignons ! (ou moignons dans ce cas)

Ni une ni deux, un Diadermine plus tard, le résultat est sans appel: plus jamais de dissolvant premier prix pourri !

La preuve en image:

Mi-juin: ça, c’est avant le vernissage intensif: mes ongles ont toujours été costauds et s’adaptent à la longueur que je désire.

Mi-juillet: ils sont considérablement plus courts: ils cassent tout le temps, je les lime jusqu’à l’extrême limite (après, sinon, je lime le doigt !) et surtout, ils se dédoublent encore sur le dessus et partent carrément par petits morceaux…

Mi-août: résultats probants, ça repousse ! Bien sûr, c’est pas encore le top de la forme mais le changement est visible.

Mon verdict: j’abandonne définitivement les premiers prix, je fais ma belle !

Et vous ? ça vous a déjà fait ça ? Vous avez choisi quelle marque de dissolvant pour finir ?

Bises !

23 réflexions sur “Histoire de dissolvants…

  1. Il m’est arrivé quasiment la même chose avec le dissolvant de hyper U du coup, j’ai pris Miss Den et je n’ai plus aucun ennuis.
    J’ai essayé le diadermine mais j’aime pas du tout l’odeur

  2. J’utilisais le Séphora en flacon et en bain dissolvant, mes ongles n’ont pas aimé des masses non plus. Je me suis mise au Bourgeois, bain et flacon aussi mais à l’huile d’amande douce ceux là, il semblerait qu’il y a une différence mais ça fait pas assez longtemps pour être sûre…

  3. Ah oui moi c’est pareil.
    J’avais jamais été fidèle à un dissolvant, j’alternais entre marques classiques et 1er prix. Mais le dissolvant Sépho a été une cata, puis celui de Lidl qu’au final je ne supporte pas non plus. J’ai donc pris le Diadermine qui a été tout aussi révélateur ! Bye bye les bidons à deux francs six sous. J’ai fini le Diadermine et je suis passée sur une gamme encore supérieure, et j’en suis ravie (l’article est prévu pour les jours à venir ^^ je garde la surprise)
    Bonne journée miss et bises à toi !

  4. Je pense que cela vient aussi probablement de la composition (acétone, et tout). J’utilisais aussi intensivement le Diadermine, mais depuis je suis passé du côté des bains, Bourjois & Vitry!

  5. J’utilisais toujours le Diadermine parce que très efficace mais il m’a beaucoup asséché les cuticules alors depuis j’utilise un Essence parfumé à la noix de coco, et le Diadermine, plus costaux, juste pour les rares finitions.

  6. Le Lidl pour moi aussi dans son flacon à pompe GENIAL, avec ou sans acétone, au choix, et pour un tout petit prix, 1,23 € les 200 ml. Il fait bien son boulot. J’ai des ongles fragiles, je l’utilise souvent, et pourtant tout va bien. Après l’avoir utilisé, je rince mes ongles à l’eau + savon doux. Une fois par semaine crémage huilage avec la crème de 8 heures d’Elisabeth Arden, poupounage de mes ongles qui passent alors 24 heures »à l’air libre », sans vernis. J’y vais très mollo sur le repoussage de cuticules. Avec ce régime, mes ongles ne se sont jamais aussi bien portés. Auparavant, ils se dédoublaient, pelaient et se cassaient très fréquemment. Ah, j’allais oublier: crémage de mains et massage de cuticules tous les soirs avec une crème hydratante et nourrissante (pour les mains, pour le corps, peu importe!), la même avec laquelle je crème mes pieds tous les soirs aussi. Efficacité garantie!

  7. Merci pour le  » truc  » Effectivement tes ongles paraissent au mieux de leur forme !!!
    Bravo pour le « tapis » de présentation .
    Je trouve trés sympa toutes ces petites bouteilles magik !!!

  8. J’ai exactement le problème que tu décris en ce moment mais je n’avais pas fait le rapprochement avec le dissolvant utilisé jusqu’à ce que j’en parle avec mon esthéticienne et effectivement elle m’a dit d’utiliser un peggy sage.
    Je n’en suis qu’à une semaine de test alors je ne peux pas vraiment te donner mon avis mais déjà il est vrai que je n’ai plus les ongles blancs après le dévernissage … à voir si ça résout mon problème

  9. coucou! je suis d’acc pour le fait que certains dissolvants abiment carrèment nos ongles! depuis que j’ai le Peggy Sage je revis… Et mes ongles peuvent atteindre une longueur trèèèès longue lol, trop pour moi parfois, mais c’est appréciable de ne plus avoir des moignons dédoublés :p

Vous avez le power ! Prenez la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s